Lautrette et Lucas mènent une nouvelle vie

Lautrette et Lucas mènent une nouvelle vie

Dans le groupe Misfat – Mecafilter, l’aventure est permanente grâce à des investissements solides et à une stratégie de marque audacieuse.

2Comme à la télévision, les actualités se succèdent à un rythme effréné dans le groupe Misfat et pas un salon international ne manque d’une nouvelle annonce. Sur Automechanika, deux dossiers ont été mis à l’ordre du jour, celui de Lucas, âgé d’un an, et celui de Lautrette, mûri il y a quelques mois à peine. Pour Lucas, la célèbre marque appartenant à TRW/ZF et dont Misfat a la licence pour la fabrication et la distribution des filtres pour l’Europe Continentale et l’Afrique du Nord, il convenait de faire le point après l’annonce faite sur Equip Auto. En effet, les dirigeants du groupe cherchaient à ajouter à leur portefeuille de marques, un nom très connu pour pénétrer certains marchés et également pour cibler les gammes asiatiques. Une stratégie produits et marchés en somme qui entrait dans leur politique de groupe. Un an après, le travail accompli laisse songeur ! Riadh Abdelkefi, le directeur général de Mecafilter qui présidait à la présentation à la presse des nouveautés était venu, le nouveau catalogue des filtres Lucas à la main. Un catalogue de
1 200 références de filtres à huile, à air, à carburant et d’habitacle, pour VP et VUL qui fait dire à Amine Ben Ayed, directeur général du groupe Misfat : ce catalogue complet dès le lancement démontre l’investissement de Misfat dans la marque Lucas, qui représente un outil de conquête stratégique pour le Groupe. Nous sommes convaincus que la compétence technologique, industrielle et logistique du Groupe Misfat combinée avec la forte notoriété de la marque Lucas contribueront à la croissance continue de nos ventes dans les années qui viennent ». Des ventes qui se portent bien comme le rappelle Riadh Abdelkefi : « Nous observons une croissance de 15 % du chiffre d’affaires, ce qui encourage nos actionnaires à investir. Nous devrions atteindre les 64 millions d’euros de CA en 2016, et employons 1100 employés ». A noter que le nouveau catalogue est disponible en papier et en CD Rom, et la gamme disponible dans TecDoc. Un site lui est totalement dédié http://lucasfilters.com.

Lautrette s’en va chez Automotor

gamme-lautretteGrande annonce du salon, la nouvelle de l’exploitation de la marque Lautrette par Automotor n’est pas passée inaperçue. En fait de quoi s’agit-il ? A nouveau d’une stratégie de marques bien pensée qui permet à Lautrette de bénéficier d’un déploiement beaucoup plus important grâce au réseau de distribution mondial du groupe Automotor, présidé par Olivier van Ruymbeke. Automotor, en effet, est présent dans 70 pays via des importateurs partenaires et réalise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros.  Si Lautrette restera distribuée en France par Mecafilter, pays d’origine, Automotor la mettra en avant partout ailleurs, à commencer par l’Algérie comme le précise Olivier van Ruymbeke : « Nous sommes particulièrement heureux de ce partenariat avec un équipementier reconnu, portant sur une marque historique et respectée. Nous sommes déjà prêts à déployer Lautrette sur 10 pays, au premier rang desquels l’Algérie, dès ce mois de septembre ». Pour Misfat, le fabricant, cet accord permet d’augmenter sa production et de bénéficier d’une distribution multi-canaux. C’est ainsi que la marque Misfat, remplira le rôle de « marque économique », Mecafilter, le premium, Lucas, la marque de conquête internationale. Quant à Lautrette, marque de qualité d’origine, elle sera « classifiée » également Premium et bénéficie de 600 références de filtres VL. Son redéploiement par Automotor devrait lui ouvrir d’autres perspectives.

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.