Le marché automobile continue sur son trend haussier

Bonnes performances des ventes automobiles, à fin septembre, augurant d’un nouveau record attendu, d’ici la fin de l’année en cours. Les nouvelles immatriculations ont grimpé de 27,36 % en glissement annuel.

Bon cru pour les importateurs des véhicules neufs, à fin septembre 2016. Après le record enregistré, en août, totalisant 107.394 unités vendues, la hausse des immatriculations était également au rendez-vous, durant le neuvième mois de l’année en cours. Selon les statistiques de l’Association des importateurs des véhicules au Maroc (Aivam), publiées début octobre, les livraisons à fin septembre se sont établies à 117 950 véhicules, soit un une progression de 27,36 % en glissement annuel. Les voitures particulières (VP) continuent de constituer l’essentiel des ventes s’élevant à 110 205 unités, soit un bond de 30,57 %, à fin septembre, en comparaison avec les neufs premiers mois de l’année écoulée. Pour ce qui est de la vente des véhicules utilitaires légers (VUL), elle continue de fléchir accusant un repli de 5,63%, s’établissant à seulement 7 745 unités, à fin septembre, contre 8 207 unités, durant la même période de 2015. Misant plus sur les voitures particulières, les professionnels continuent de se frotter les mains et prévoient de boucler l’année en cours avec un nouveau record des ventes.

Dacia maintient son leadership

Le Groupe Renault continue de rafler la mise grâce aux performances de ses deux marques Dacia et Renault. La première occupe toujours la première marche du podium avec des ventes totalisant 30 735 unités contre 26 238 unités, à fin septembre 2015, soit une hausse de 17,14 % et une part de marché de 26,06 %. La marque du losange, quant à elle, a vu ses livraisons grimper de 38,7 %, au cours des neufs premiers de l’année, s’établissant à 12 369 unités contre 8 918 unités, une année auparavant avec une part de marché de 10,49 %. Ford occupe la troisième place du podium avec des ventes cumulées de 12 233 unités contre 7 946 unités, un an auparavant, soit une progression de 53,95% et une part de marché de l’ordre de 10,37 %.

Bonnes et moins bonnes performances

Les bonnes performances ont été réalisées par Jaguar (+402,82 %), Abarth (+300 %), Kia (+79,76 %), Jeep (+63,44 %), Ford (+53,95 %), Mini (+53,04 %), Land Rover (+50,21 %), Volvo (+35,54 %) et Opel (+35,02 %). En revanche, les contre-performances ont été du lot de Suzuki (-95,16 %), Lancia (88,24 %), Ssangyong (-37,01 %), Mitsubishi (-34,4 %), Chevrolet (-27,66%) et enfin Seat (-2,21 %). C’est ce qui ressort des statistiques publiées par l’Aivam, à fin septembre dernier.

Nadia Dref

Réagir

Your email address will not be published.