Le Maroc signera présent au salon Equip Auto Algeria

Le Maroc signera présent au salon Equip Auto Algeria

Entretien avec Mohamed El Housni, Président du Groupement interprofessionnel de la pièce automobile au Maroc (GIPAM) et co-gérant de COPIMA Sarl qui participera au salon Equip Auto Algeria.

En tant que professionnel de la pièce de rechange, que représente pour vous le salon Equip Auto Algeria ?

Equip Auto Algeria est l’un des plus importants salons dans la région du Maghreb. C’est un carrefour professionnel incontournable d’échanges s’adressant aux spécialistes de l’after-market (marché de l’après-vente), de la maintenance et de la réparation automobile qui sont présents au niveau de toute la région. Ma participation à ce salon, en tant que professionnel de la pièce de rechange, sera pour moi l’occasion de rencontrer de nouveaux partenaires commerciaux, mais également nos fournisseurs étrangers. C’est également une opportunité d’échanger le savoir faire et les connaissances avec nos confrères algériens à travers des rencontres.

Quelles sont vos principales aspirations à travers ce salon ?

En tant que président du GIPAM, je souhaite, par le biais de cette manifestation, rapprocher et créer des opportunités de partenariat et de partage avec nos voisins algériens, mais aussi d’échanger les expériences dans le domaine des associations. L’événement se veut également un espace d’échange d’expérience au niveau de la création des salons, il va nous apporter une idée sur la conception, l’organisation et les programmes d’activités…

Seraient-ce les prémices vers la création d’un futur salon marocain qui s’inspirerait de l’expérience algérienne en la matière ?

En effet, nous préparons un salon marocain qui sera dédié aux technologies automobiles et dont la première édition se tiendra en 2018. L’objectif d’un tel salon est de présenter les grands atouts du secteur, mais aussi de positionner les entreprises marocaines au niveau régional. D’ailleurs, plusieurs entreprises marocaines participeront à cette 1ère édition et, je l’espère, nous verrons peut-être une participation importante de nos confrères algériens à cet événement.  

Propos recueillis par Mohamed Mounadi

Réagir

Your email address will not be published.