Matinées de l’Industrie : Une première édition réussie

Matinées de l’Industrie : Une première édition réussie

La première édition des matinées de l’industrie, organisée par notre confrère Industrie du Maroc Magazine, a été clôturée en apothéose. Tenu le 6 décembre 2017 au Palmeraie Country Club à Casablanca et placé sous le thème de « l’industrie 4.0 ou comment réussir sa révolution industrielle », cet événement trimestriel a permis de débattre de nombreuses thématiques liées à l’industrie, à l’investissement et à l’innovation. Cette première édition intervient dans la lignée de l’événement « Industry Meeting Day », tenu quelques mois auparavant par les mêmes organisateurs. Elle a permis d’offrir une plateforme intéressante pour des rendez-vous B to B, mais aussi pour la rencontre de près de 300 professionnels, experts et décideurs. Ont répondu également présents à la rencontre de nombreux experts nationaux et internationaux, mais également des présidents d’association et de fédérations industrielles et économiques.

Le programme des matinées de l’industrie a été articulé autour de trois panels différents. Ceux-ci étaient animés par une vingtaine d’invités qui sont, tour à tour, intervenus sur des thématiques très diverses concernant notamment le rôle de la transformation digitale dans la révolution industrielle. Le Maroc envisage, en effet, d’accélérer la transformation numérique de son économie, tout en se positionnant en tant que hub régional et leader africain dans le domaine. Une autre thématique saillante et récurrente a concerné cette fois l’industrie automobile au Maroc, ses différents écosystèmes, mais aussi le plan d’accélération industrielle proposé par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI. Hasard du calendrier, les matinées de l’industrie ont coïncidé, à quelques heures près, avec l’arrivée au Maroc d’un troisième constructeur automobile : il s’agit du géant chinois BYD, qui vient se greffer à Renault et à PSA déjà présents dans le Royaume. L’événement a été également tenu presque au même moment où pas moins de 26 nouveaux investissements en matière d’industrie automobile, pour une valeur de 13,7 milliards de DH, ont été lancés sous directive royale. Toujours est-il que les marques Dacia, Renault et Ford continuent à truster le podium des meilleures ventes automobiles au Maroc, affichant des parts de marché respectives qui ressortent à 30,1 %, 13,7 % et 7,7 %.   

Mohamed Mounadi

Réagir

Your email address will not be published.